l'Osmose inverse, la Roll-Royce de la filtration

Un peu d'histoire

 

l'osmose est avant tout une découverte française du 18ème siècle (1748) par Jean Antoine Nollet, abbé et physicien français puis par René Dutrochet, membre de l'Académie des Sciences en 1826.

 

Dans les années 50, la technique de l'osmose inverse, a été développée aux USA pour dessaler l'eau de mer et les eaux saumâtres. Elle a été mise également au point par la N.A.S.A, pour recycler l'eau consommée et éliminée par les astronautes. Elle est également utilisée dans tous les milieux nécessitant une eau pure (laboratoire, agroalimentaire...)


L’osmose inverse est un système servant à la purification de l'eau contenant des matières en solution par un système de filtration très fine qui ne laisse passer pratiquement que les molécules d'eau. Les molécules qui ne traversent pas la membrane sont rejetées. De cette manière, tous les sels sont éliminés de l'eau de conduite du robinet et permet d'obtenir une eau dépourvue de la plupart des autres constituants que l'hydrogène et l'oxygène (H2O). Le procédé est dit "inverse" car il nécessite une pression suffisante pour "forcer" l'eau pure à passer à travers la membrane.

 

Elle permet en plus de redécouvrir le goût de l'eau vraiment pure, légère et agréable à boire, qui préserve intégralement la saveur des aliments et des boissons telles que thé, café, tisanes, potages. Dans une eau osmose inverse la teneur en minéraux oscille entre 4 et 10 mg/l, c'est à dire très peu minéralisée.


L'eau osmosée est comparable à une eau juvénile qu'il faut ré-informer, et aussi proche de la pureté soit-elle, l'eau osmose inverse reste comme les EDCH une eau morte qu'il faut redynamiser.

L'osmoseur est composé de :

Filtre sédiment : retient les particules en suspension telles que sable, algues, boues, poussières, rouille...


Filtre à charbon actif : arrête le chlore libre, les odeurs, les contaminants organiques, les pesticides et les produits chimiques qui contribuent au goût, à l'odeur et à la couleur.


D'une membrane, la clés de la filtration qui ne laisse passer que les molécules d'eau.


L'extrême finesse de la membrane, (0,0001 micro) ne laissant passer que les molécules d'eau et filtrant ainsi tous les éléments indésirables qu'elle contient. jusqu'à 99 % des polluants de l'eau sont filtrés par l'osmose inverse.

osmoseur excel
cliquer pour agrandir
osmoseur excel II